Les faux avis Google : une mauvaise pratique

26/1/2022

Ce n’est pas un secret, les avis sont incontournables pour bien se référencer sur Google et augmenter sa visibilité. Au-delà du nombre d’étoiles octroyées, c’est surtout le nombre d’avis qui importe ainsi que les mots-clés qu’ils contiennent. Face à l’importance des avis, de plus en plus d’établissements ont recours à l’achat de faux avis Google. Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi est-ce une mauvaise pratique ? Que risquent les établissements ayant recours à cette pratique ?


Acheter de faux avis sur Google, pourquoi ?


Alors que les propositions de rédactions de faux avis contre des sommes dérisoires fleurissent sur la toile, vous vous demandez sûrement pourquoi beaucoup d’établissements y ont recours. La réponse est simple, pour arriver en tête des recherches sur Google Maps, le moteur de recherche prend en compte la proximité, la fiche Google My Business ainsi que les avis laissés par les client·e·s.

Ainsi, acheter de faux avis Google peut comporter plusieurs avantages : gagner en visibilité et rassurer les internautes avec de faux avis positifs vantant le service ou la qualité d’un établissement. De nombreuses entreprises achètent de faux avis pour des sommes allant de 5€ à 10€ l’avis, dans le but de passer devant leurs concurrent·e·s et de rafler un maximum de client·e·s. Au vu de tous ces avantages, il est facile de se laisser tenter. Néanmoins, cette pratique n’est pas sans risque. Si Google s’aperçoit de la tromperie, vous risquez d’être fortement pénalisé·e.


Faux avis : la sanction de Google


Il peut être assez facile de repérer les faux avis Google. En plus de prendre le risque d’être rétrogradé par l’algorithme de Google, tout établissement ayant recours à l’achat de faux avis encourt une amende de 375 000 € selon le Code de la Consommation.

Les faux avis sont facilement identifiables, si Google soupçonne votre établissement, il pourra vous demander une preuve d’achat. Généralement, les faux avis sonnent faux, se ressemblent, et le moteur de recherche le voit.

Les établissements concurrents peuvent acheter de faux avis positifs pour leur site web, mais peuvent également acheter de faux avis négatifs à poster sur la page d'un·e concurrent·e afin de le·la discréditer. Vous êtes victime de cette pratique ? Ne vous inquiétez pas, vous avez plusieurs recours pour les faire supprimer.


Que faire contre les faux avis négatifs ?


Vous êtes victime de faux avis portant préjudice à votre établissement ? Vous n’êtes pas le·la seul·e à faire face à ce phénomène interdit par la loi. Plusieurs options s’offrent à vous pour faire cesser cette pratique et la dénoncer.

Demander la suppression de l'avis auprès de Google

Assurez-vous que l’avis est bien faux avant de le supprimer. Vérifiez que le profil de l’auteur·rice est inconnu et renseignez-vous auprès des personnes avec qui vous travaillez. Pour le supprimer, retrouvez-le sur votre fiche Google My Business et cliquez sur le petit drapeau à droite. Google vous demandera d’expliquer pourquoi vous le signalez.

Généralement, cette méthode suffit à supprimer l’avis quelques jours ou quelques semaines après le signalement du faux commentaire. Néanmoins, si vous êtes victime d’une masse d’avis négatifs, vous pouvez également porter plainte.


Porter plainte contre les auteur·rices

Si après plusieurs semaines sans suppression de la part de Google vous êtes la cible de nombreux avis négatifs, il vous faudra porter plainte. Le motif de la plainte sera le dénigrement ou la diffamation. Ces pratiques commerciales trompeuses sont durement sanctionnées et si vous arrivez à prouver la non-fiabilité des avis, vous obtiendrez gain de cause.


Comment obtenir des vrais avis positifs sur Google ?


Vous souhaitez bénéficier des avantages des avis Google en terme de référencement local, mais vous ne savez pas comment les obtenir ? Il existe une multitude de solutions que vous pouvez mettre en place afin d’en récolter.

Tout d’abord, lorsqu’un·e client·e se rend dans votre établissement, vous pouvez lui demander de vous laisser un avis au moment où il·elle paye. Cela se fait beaucoup au moyen de bornes disponibles au comptoir. Si vous faites de la vente en ligne, envoyez un mail après chaque achat pour demander à votre client·e de vous laisser un avis.

Si vos client·e·s ne sont pas assez réceptif·ve·s, vous pouvez mettre en place d’autres stratégies, comme des bons d’achat ou un café offert pour tout avis laissé à votre établissement.

Les avis Google ont donc une place prédominante dans le référencement naturel de votre établissement. Ne tombez pas dans le piège de l’achat de faux avis, car vous encourez de lourdes sanctions pénales ! Il existe d’autres leviers à actionner pour obtenir facilement de nouveaux avis clients fiables et améliorer votre visibilité. Découvrez-le dans nos articles dédiés.

Rejoignez plus de
1000 établissements