Comment remplir un bon de commande au restaurant ?

29/3/2022

En restauration, peu de documents sont aussi importants que le bon de commande. Surtout, ne vous fiez pas à son format A6… La clarté avec laquelle ont été rédigées les informations qui y sont annotées peut ruiner ou optimiser un service. Oui : le bon de commande a un tel pouvoir dans les bars et dans les restaurants ! Et pour comprendre d’où lui vient cette puissance hors norme, il faut absolument s’intéresser à sa genèse.

Qu’est-ce qu’un bon de commande de restaurant ?

Après avoir longtemps hésité, les client·e·s d’un bar se décident à passer commande. Pour que l’expérience soit un succès, leurs désirs doivent être transmis de façon optimale aux équipes en cuisine. Rien de pire pour un·e convive que de recevoir le mauvais plat après avoir patienté plus d’une demi-heure.

Et c’est là que le bon de commande du restaurant ou d'un bar entre en jeu.

Se présentant sous la forme d’un carnet, d’un clavier ou d’un crayon optique, le bon de commande assure une excellente communication entre toutes les parties prenantes. De façon concrète, il réalise :

  • L’enregistrement des commandes des client·e·s
  • La sauvegarde des additions des client·e·s
  • Le décompte des différents plats sollicités

Si les bons de commandes sont mal rédigés ou présentent une structure incompréhensible, il devient facile de s’emmêler les pinceaux. Heureusement qu’il existe des astuces simples pour rédiger un bon de commande parfait.

Comment doivent être rédigés les bons de commande de bar ?

Petite précision : ces conseils sont aussi valables pour des bons de commande édités par les restaurants. Peu importe le contexte, ne peut être qualifié d’excellent qu’un bon répondant aux critères suivants :

• Le numéro de table doit toujours figurer sur le bon

• L’écriture doit être soignée et les plats écrits exactement comme sur le menu

• L’ordre d’enregistrement doit être mentionné par un trait

• Chaque bon doit être signé et daté par l’émetteur

• Si le bon de commande comprend de la nourriture, il faut mentionner le nombre de plats attendus.

En plus de ces règles immuables, rédiger un bon de commande au restaurant implique parfois quelques adaptations. Eh oui… Un bon destiné à un menu sans choix n’est pas structuré de la même façon qu’un repas à la carte.

Que doit mentionner un bon de commande pour un menu sans choix ?

Dans ce cas de figure, rédiger un bon de commande devient d’une simplicité enfantine. En effet, le document ne devra faire apparaître que :

• Le numéro attribué à la table

• Le nombre de plats commandés

• La date et la signature

Comment rédiger un bon de commande pour un menu avec choix ?

Dans ce cas, il faut absolument veiller à ce que le numéro de table, le nombre de couverts et le nombre de menus soient visibles. En parallèle, le·la serveur·se devra noter le choix de chaque client·e. De même, il est nécessaire que la date et la signature soient bien visibles.

Comment rédiger un bon de commande à la carte ?

Attention… Dans ce cas de figure, il est crucial de ne pas prendre les commandes des salades, du fromage et du dessert au même moment que celles du plat principal. En effet, l’appétit des client·e·s évolue au fur et à mesure du repas. Peut-être que les deux premiers mets suffiront à apaiser leur faim… Ne prenez pas de risques inutiles lors de l’enregistrement des commandes.

Tout comme les autres bons, celui-ci devra faire figurer :

• Le numéro de la table qui a passé commande

• Le nombre de couverts commandés par les client·e·s

• L’intégralité des mets choisis par les invité·e·s (entrées, plats et desserts)

• La date du jour

• La signature du personnel.

Véritable fourmilière, un restaurant ne peut fonctionner que si certaines règles sont minutieusement respectées. La rédaction d’un bon de commande en fait partie !

Désormais parfaitement outillées pour relever ce défi, vos équipes redoubleront d’efficacité. Il est temps d’optimiser le fonctionnement de votre bar ou restaurant.

Rejoignez plus de
1000 établissements