Comment détecter les faux tickets restaurant ?

14/1/2022

Avec 4,5 millions de bénéficiaires, le ticket restaurant est l’un des modes de paiement les plus utilisés au restaurant par les salarié·e·s lors de leur pause déjeuner. Alors que la dématérialisation du titre restaurant s’accélère, la fraude au ticket restaurant reste un réel problème pour bon nombre de restaurateur·rice·s. Pour vous aider à ne pas tomber dans ce piège qui peut vous coûter cher, voici quelques conseils pour détecter de faux tickets restaurant au premier coup d’œil.

Ce que vous devez regarder sur le ticket restaurant avant de l’encaisser

Avant d’accepter le ticket restaurant que vous tend votre client·e, il y a plusieurs points que vous pouvez facilement vérifier, que le chèque ait été émis par Apetiz (Natixis), Edenred, Sodexo et Up, ou tout autre acteur de ce marché.

6 éléments doivent impérativement figurer le titre restaurant :

Le millésime du titre restaurant : assurez-vous que le ticket restaurant est en cours de validité (pour un titre 2021, la validité va du 1er décembre 2020 au 31 janvier 2022).

Les zones fluorescentes : en cas d’absence, il s’agit d’un faux. Et si elles sont de couleur marron, vous avez une photocopie entre les mains, et non un original.

Le code-barres :  s’il est manquant ou non conforme, c’est un faux ticket restaurant.

Le coin supérieur gauche que vous devez découper pour envoyer le chèque restaurant à la CRT afin qu’il soit traité : s’il n’est pas présent sur le titre, refusez-le.

Le carré CMC7 avec une police d’impression propre au chèque bancaire : s’il est manquant ou non conforme, il s’agit d’un faux ticket restaurant.

Le code de sécurité à transmettre en cas de vol pour faire opposition au chèque restaurant : s’il est manquant ou non conforme, on vous a donné un faux ticket restaurant.

Ces 6 éléments sont communs à tous les tickets restaurant, il faut donc vous entrainer à les identifier en un coup d’œil. En cas de doute sur l’authenticité du titre restaurant que l’on vous a remis, n’hésitez pas à effectuer un contrôle plus poussé. Chaque société émettrice de tickets restaurant a mis en place ses propres sécurités. Edenred a par exemple inséré une zone au recto que vous pouvez gratter avec une pièce pour faire apparaitre le E de la marque. Si le E n’apparait pas, le ticket restaurant est un faux.

Pour être valable, le ticket restaurant doit être en bon état, sans trace de coupure ou de perforation, et non tamponné.

Que faire lorsque vous détectez un faux ticket restaurant ?

Dans le cadre d’une étude réalisée par le Credoc, 75% des salarié·e·s bénéficiaires de tickets restaurant interrogés utilisent leurs titres-restaurant pour régler leur pause déjeuner. Il est donc fort possible qu’un jour, vous soyez face à un cas de fraude au faux ticket restaurant. Si vous constatez que le chèque que l’on vous tend est un faux, refusez-le calmement en expliquant vos raisons au·à la client·e et demandez un autre moyen de paiement.  

Si vous n’avez malheureusement pas identifié l’escroquerie à temps et que vous avez encaissé le faux ticket restaurant, signalez-le en déposant une plainte auprès de la police ou de la gendarmerie, et en prévenant la société émettrice du ticket. Les autres restaurateur·rice·s pourront ainsi être avertis de cette escroquerie et seront encore plus sur leur garde.

Rejoignez plus de
1000 établissements