Comment comparer les différentes plateformes de livraison de repas ?

22/3/2022

Depuis l’année 2020, les plateformes de livraison de repas et de vente à emporter ont explosé en France et dans le monde. Cette utilisation accrue a permis aux restaurants de continuer leur activité malgré l’impact de la crise sanitaire. Depuis, ces plateformes sont devenues monnaies courantes pour les client·e·s, qui les utilisent régulièrement, et pour les restaurateur·rice·s qui sont de plus en plus nombreuses à le proposer.

Vous n’avez pas (encore) sauté le pas et hésitez à inscrire votre restaurant sur l’une ou plusieurs de ces plateformes ? Découvrez dans cet article toutes les informations à savoir avant de vous lancer et les avantages de ces plateformes pour augmenter votre rentabilité.

Les plateformes de livraison de repas : quels intérêts pour les restaurants ?


Les bénéfices


Avoir son établissement présent sur une ou plusieurs plateformes de livraison et vente à emporter peut avoir de nombreux avantages. Dans le contexte de la crise sanitaire, cette solution permettait de maintenir l’activité des restaurants et maintenir ainsi le contact avec les client·e·s connaissant déjà votre lieu. C’était aussi, avant cela, un avantage vis-à-vis de restaurants concurrents qui permettait de se démarquer en proposant des services inédits.

Aujourd’hui, l’un des points forts de figurer sur des applications comme Uber Eats (LIEN), Deliveroo (LIEN) ou encore Just Eat (LIEN) est d’agrandir votre clientèle et obtenir une plus grande visibilité en ligne.

Enfin, la raison principale d’une présence sur ce genre de plateformes reste évidemment celle d’augmenter vos ventes et donc votre chiffre d’affaires. Attention cependant à bien vérifier que ce système puisse être rentable pour votre restaurant, car il s’agit d’un investissement important en terme de temps et d’argent.


Mais alors, quelle plateforme choisir ?


À chaque plateforme son public


La majorité des client·e·s téléchargent plusieurs application de livraison sur leur smartphone, afin d’avoir un choix de restaurants plus varié.

Les plateformes leaders du marché (Uber Eats et Deliveroo) sont toutes deux axées sur des cibles différentes. Uber Eats, par exemple, comptabilise une plus grande quantité de fast foods et de restaurants de burgers par exemple. Deliveroo, quant à elle, compte plus de restaurants indépendants, bistronomiques, végétariens ou encore sans gluten. Certains restaurants ou chaînes ont par exemple décidé de n’être présentes que sur une seule plateforme, dans une optique d’exclusivité.

Il peut également arriver d’avoir une plateforme de livraison de repas ayant le monopole dans une ville ou dans certains quartiers. Par conséquent, selon votre localisation, il peut être plus judicieux de présenter votre lieu sur une seule de ces plateformes afin de vous assurer de toucher les client·e·s dans votre cible.

Gardez cependant à l’esprit que, dans la majeure partie des cas, être présent·e sur toutes les plateformes vous assure malgré tout une meilleure visibilité auprès des différents types de client·e·s : plus il y en a, mieux c’est !

Pour commencer, n’hésitez pas à tester une seule de ces plateformes avant de vous inscrire sur les autres : la demande peut en effet être très forte et vous dépasser. Prenez donc le temps d’analyser vos résultats et performances après un mois de présence sur une application de livraison de repas et d’ajuster en conséquence.


Quelques chiffres


Si apparaître sur des plateformes comme Deliveroo ou Uber Eats est un formidable moyen d’accroître sa notoriété et sa présence en ligne, il s’agit d’une logistique importante qui a un coût. Il vous faudra calculer votre potentielle rentabilité en prenant en compte les facteurs suivants :

  • Votre marge brute
  • Le temps que vous dédiez à la gestion de cette plateforme
  • Le montant que vous êtes prêt·e à investir
  • La commission prise par la plateforme concernée


Comparaison des différentes plateformes


Uber Eats


Uber Eats est très présent à Paris et en banlieue parisienne. Longtemps détentrice de contrats d’exclusivité avec de grandes enseignes comme McDonald’s, cette plateforme répertorie majoritairement des chaînes de restauration rapide. Prenez donc bien ce critère en compte avant de vous inscrire, afin de ne pas voir la visibilité de votre restaurant réduite face à des grands groupes ayant des moyens de publicité plus grands.


La commission : La commission d’Uber Eats s’élève à 30% sur chaque commande. Celle-ci comprend notamment la visibilité, la promotion de votre établissement sur la plateforme et la rémunération des livreur·se·s. À noter également que la TVA n’est pas appliquée sur cette commission car la société ne paie pas d’impôts en France.

Les frais de référencement : Les frais de référencement d’un restaurant sur Uber Eats est d’environ 600€. Ils comprennent le matériel (tablette tactile), le shooting photo des plats et l’intégration des menus sur l’application. Durant la crise sanitaire, ces frais avaient été levés par Uber Eats afin d’aider les restaurateur·rice·s dans leurs finances.

La livraison : Uber Eats met à disposition ses livreur·euse·s aux restaurants inscrits sur la plateforme. Cependant, si vous travaillez déjà avec vos propres livreur·euse·s, la commission d’Uber Eats est réduite à 15%.

Pour les client·e·s : Le prix de la livraison pour les client·e·s varie selon la distance entre votre établissement et le lieu de livraison. En moyenne, il s’élève à environ 3,50€ par course. Les client·e·s s’acquittent également de frais de service, qui représentent 10% du montant de la commande.


Deliveroo


Deliveroo dispose d’une image plus qualitative qu’Uber Eats vis-a-vis des restaurants proposés sur la plateforme. Privilégiée par les restaurants indépendants ou à forte identité, la plateforme mise sur la diversité et la qualité des produits. Très présent dans les centres-villes, Deliveroo dispose également d’un très bon service client, contrairement à son concurrent principal.


La commission : Comme pour Uber Eats, la commission s’élève à 30% sur chaque commande. Celle-ci peut cependant varier et être plus basse, car il est possible de négocier avec l’enseigne. Cette commission comprend la visibilité sur l’application, la livraison (livreur·euse·s indépendant·e·s), le service client et le coût du service.

Les frais de référencement : Les frais de référencement et d’adhésion s’élèvent à 299€, mais, là encore, il est possible de les réduire ou même de se les voir offrir, car une négociation est toujours possible. Ils comprennent le matériel et l’intégration du restaurant sur l’application. De même que pour Uber Eats, ces frais avaient été réduits durant le confinement pour soutenir au mieux les restaurateur·rice·s.

Pour les client·e·s : Plus variable que ses concurrents, Deliveroo a un coût de livraison pouvant varier de 0,99€ à plus de 5€ pour ses client·e·s. Il existe également des frais de service constants s’élevant à 0,20 €.


Just Eat


Moins puissant que ses concurrents, Just Eat n’en reste pas moins une bonne solution de plateforme de livraison de repas. Anciennement Alloresto, il était l’un des premiers pionniers du marché français avant d’être racheté. Just Eat est notamment bien implanté en région parisienne et dans les villes de province. Sans critères de sélection particulier, le site référence un très grand nombre de restaurants.


La commission : À la différence de ses deux autres concurrents, Just Eat ne propose pas de service de livraison inclus. Sa commission est donc plus basse et s’élève à 15% environ. À noter que l’enseigner a cependant développé un service de livraison complet à Paris, Lyon et Bordeaux ; dans ces villes, la commission s’élèvent, comme ses pour les autres plateformes, à 30%.

Les frais de référencement : Just Eat n’a tout simplement aucun frais d'abonnement pour ses services !

La livraison : Vous devrez prendre en charge vous-même la livraison si vous décidez de travailler avec Just Eat (en dehors de Paris, Lyon et Bordeaux). Il vous faudra donc calculer le coût que représentera cette mise en place, vis-à-vis de votre rentabilité et du volume de vos commandes, puis l’additionner à la commission de 15%.

Pour les client·e·s : Aucun frais de livraison n’est actuellement appliqué pour les client·e·s à Paris, Lyon et Bordeaux. Dans les autres villes, c’est au·à la restaurateur·rice de fixer le prix de la livraison.


Vous connaissez désormais toutes les informations sur les 3 plus grosses plateformes de livraison de repas du marché ! Les avantages et les inconvénients, tout ce qu’il vous faut pour vous aider dans votre décision !

Rejoignez plus de
1000 établissements